« Le tsunami numérique » permet de relativiser « notre » révolution numérique

Le tsunami numérique Emmanuel Davidenkoff
Le tsunami numérique Emmanuel Davidenkoff

Les 24 et 25 juin nous serons réunis pour des ateliers de co-formation et de simulation pour enseigner avec la tablette.

Quelques-uns sont enthousiastes, d’autres attendent de voir, certains craignent tout ce qui a trait au numérique pensant que nous n’en avons pas besoin, que la tablette diminuera le rôle de l’enseignant ou que la concentration des élèves va être perturbée par ce joli gadget qu’est l’Ipad. Autant de remarques légitimes que nous pourrons partager au cours de ces ateliers.

Toutefois il faut remettre les changements que nous connaissons actuellement dans un contexte plus global et regarder ce qui se passe autour de nous pour relativiser notre « révolution » et pour prendre en main nous-mêmes l’intégration du numérique à notre manière d’enseigner. Et surtout, pour savourer la chance que nous avons de pouvoir choisir comment l’intégrer. Mais pour choisir, il faut connaître, tester, essayer.

Pour relativiser les changements que nous vivons et pour comprendre les enjeux  du numérique, je vous invite à écouter l’émission de France Culture « Rue des écoles » du 26 mars 2014 (30 minutes) dans laquelle Emmanuel Davidenkoff reprend de son ouvrage Le Tsunami numérique plusieurs idées vraiment intéressantes par rapport à  notre problématique : le syndrome Kodak, les MOOC, la nécessaire adaptation de l’enseignement et bien d’autres.

L’objectif n’est bien sûr pas d’appliquer tout ce qui est dit dans cette émission mais de replacer notre réflexion et nos expérimentations numériques dans le contexte présenté. Bonne écoute !

Cliquez ci-dessous :

rue des ecoles

Pour ceux qui veulent aller plus loin, je vous conseille la lecture de son ouvrage que vous pouvez acheter et télécharger sans avoir à attendre qu’il arrive à la médiathèque.

Voici le début du premier chapitre pour vous donner envie :

« Contrairement au fantasme véhiculé avec complaisance par certains enseignants et intellectuels conservateurs par posture, principe ou ignorance, les tenants du numérique n’ont aucune intention de remplacer l’homme par la machine, de substituer les écrans aux enseignants. (…) Les tenants du numérique affirment en revanche que la machine remplit plus vite et mieux que l’homme certaines tâches et que ce dernier ferait bien de les lui déléguer afin de consacrer son intelligence à autre chose, comme à la résolution des problèmes qu’une machine ne sait pas résoudre.

Que fait la machine plus vite et mieux qu’un être humain ? Répéter sans se lasser ni s’énerver, repérer une erreur récurrente, corriger des exercices, mettre en réseau, mémoriser une série d’actions même si elles sont étalées dans le temps, offrir la même attention à une multitude d’usagers, dans une certaine mesure surveiller, mettre à disposition en temps réel une somme encyclopédique de savoirs, montrer (en 2D voire en 3D), fabriquer (également en 2D et en 3D), simuler… Autant de gestes accomplis quotidiennement par les enseignants.

Ce qu’elle ne sait pas faire – ou pas encore ? Donner des raisons d’apprendre, insuffler de l’envie, aider à se projeter dans un avenir individuel et collectif, construire du sens, identifier les blocages psycho-cognitifs complexes qui empêchent d’apprendre, tenir compte des humeurs, encourager autrement que par un système pavlovien de récompenses virtuelles et identifier les machines, logiciels ou applications qui seront le plus utiles à des élèves ou à des étudiants. Tout cela procède de l’humain et le principal ressort de motivation des élèves et des étudiants demeure la capacité de l’enseignant à susciter l’envie d’apprendre. Les machines offrent simplement aux enseignants de nouvelles façons de la libérer. »

Emmanuel Davidenkoff Le Tsunami numérique Education Tout va changer Etes-vous prêts ?, Stock, 2014.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s