Clore un cycle d’étude phonétique par l’enregistrement de vire-langues et un assemblage vidéo des rushs par Loic

Niveau des élèves : pré-lycée (faux débutant)

Calendrier de programmation : fin du premier semestre

Modalités : travail en demi-groupes (période de dédoublement)

Pré-requis : cycle de 3 séances sur les nasales réparties sur un semestre

(nasalisation + dénasalisation + liaisons)

Étapes pour chacune des séances 

Travail collectif en classe :

– présentation des phonèmes / du phénomène de liaison

– création d’un corpus collectif de mots ou de phrases où apparaissent ces formes

– discrimination auditive d’après enregistrement sonore avec feuille d’activités

– entraînement oral

Travail individuel à la maison :

– évaluation systématique des élèves d’après enregistrement audio sur l’application Book Creator (avec un rendu programmé des productions sur l’application Showbie)

FullSizeRender-3.jpg
illustration tirée de l’i-book 1 
FullSizeRender-4 copie.jpg
illustration tirée de l’i-book 2 
FullSizeRender-4.jpg
illustration tirée de l’i-book 3 

Pour clore le cycle de travail sur la phonétique du premier semestre, j’ai proposé un travail aux élèves sous forme de défi : mémoriser et prononcer le plus rapidement possible un « vire-langue », puis le dire devant la caméra de l’i-pad.

Étapes de la séance :

– tirer au sort un vire-langue (un vire-langue différent pour chaque élève de chaque groupe)

– le découvrir, le lire pour le partager avec les membres du groupe

– déchiffrer le sens

– déduire et noter l’image phonétique des mots qui composent la phrase, déduire l’enchaînement des mots, et déduire l’intonation correcte pour prononcer la phrase

– s’entraîner à prononcer le vire-langue (modalité libre : seul ou à deux)

– mémoriser le vire-langue

– à tour de rôle, venir devant la caméra de manière volontaire pour dire son vire-langue, sous le regard des camarades, avec beaucoup d’humour et de bienveillance, en sachant que chaque élève a droit à trois « prises » pour énoncer son vire-langue (en théorie, pas plus).

Atmosphère dans la salle : un mélange d’attention extrême, de silence, de tension et d’excitation… Puis une grande jubilation et un grand soulagement partagé, une fois l’exercice périlleux exécuté avec brio et mis dans la boîte !

Étapes du travail de l’enseignant après l’enregistrement des plans individuels sur l’i-pad :

– création d’un nouveau projet de livre sur l’application Book Creator

– insertion des textes des vire-langues

– sélection des plans individuels, découpage, assemblage, et montage (vire-langue par vire-langue), sur l’application i-Movie

– importation des mini-vidéos assemblées (vire-langue par vire-langue), sur le projet Book Creator

– création d’une page de garde, et d’une page « casting » où figurent l’ensemble des participants

– ajout d’effets sonores (enregistrements audio d’applaudissement)

– transformation du projet Book Creator en vidéo

Lien vers la production finale :

Cliquez ici pour voir la production finale

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s